Définition :

Le Sambo est à la fois un art martial redoutable et efficace ( prouvé par les agents du K.G.B et commando SPETSNAZ de l’armée rouge ) et un sport de combat complet , répondant aux attentes de notre époque (combat libre) . Le SAMBO créé en Russie , signifiant autodéfense sans armes , est une synthèse réaliste et efficace des différentes méthodes martiales pratiquées dans le monde .

Le SAMBO trouve sa place dans les années 2000 , grâce à son ouverture d’esprit . Il représente environ 5000 techniques et accepte dans son catalogue tout ce qui est positif à son évolution , ce qui le différentie des arts qui sont figés dans les mêmes formes depuis leurs origines . Il continue donc d’évoluer en permanence . Le SAMBO regroupe souvent des pratiquants d’horizons divers , venus compléter leur discipline d’origine .

Le SAMBO possède trois versions :

* le sportif , forme de lutte debout-sol complète ( avec clés de jambes)

* le combat ( coups frappés jusqu’au K.O , projections et sol )

* la défense ( techniques anti-agressions basées sur la simplicité )

SAMBO SPORTIF

Le sambo sportif est issu de différentes formes de luttes slaves, judo/jujitsu, lutte gréco-romaine, lutte libre… (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sambo#Les_composantes_du_Sambo), on a coutume de dire que c’est un mélange de lutte et de judo. Judo pour toutes les techniques de projections (mouvement d’épaule, de hanche…) mettant en jeu notamment des saisies à la veste ou à la ceinture. Lutte pour toutes les techniques de projections type « arraché », les célèbres takedowns de la lutte (« double-leg », « single-leg »…)

qui sont interdits au judo, mais aussi des tas d’autres façons de faire tomber son adversaire comme les cliqués ou le pas facile suplex…

A noter que le sambo permet d’autres saisies par rapport au judo du fait que la Kurtka (veste du samboïste) comporte deux épaulettes permettant une saisie supplémentaire.

A rajouter à tout cela les techniques de soumissions dont certaines sont autorisées en judo comme le célèbre juji gatamé (armbar) mais aussi toutes les clefs de jambes (chevilles, genoux…)


qui sont une des spécialités du sambo, les points de compressions, les écartèlements… Derrière ces noms barbares on retrouve des techniques de soumissions régulièrement utilisées dans divers sports impliquant de la lutte au sol (Jujitsu brésilien, MMA, grappling, luta livre, pancrace…). A noter que (malheureusement à mon goût) en sambo sportif les étranglements sont interdits… Alors qu’ils sont autorisés en sambo combat !

Rien de tel qu’une vidéo pour comprendre ce qu’est le sambo sportif, voici cette très bonne vidéo très connue mais à regarder encore et encore tellement elle est riche techniquement grâce au niveau de maitrise de ces deux samboïstes!

SAMBO COMBAT

Le SAMBO Combat est l’expression la plus complète du SAMBO 
regroupant les techniques de frappes pieds/poings (percussions), 
de projections (techniques de Luttes et judo) et de soumissions 
(travail au sol, clés, compressions, écartèlements..).

SAMBO DEFENSE

Le SAMBO DEFENSE est la première version du SAMBO, créée par les membres du KGB et autres forces spéciales militaires de l’ex URSS. 
Cet art martial est le fruit d’un travail de synthèse mené par les plus grands experts et spécialistes du combat de ce régime militaire de l’ex URSS. Comme nous le démontre l’histoire, la discipline a été testée sur le terrain à maintes reprises.